Quête de Visibilité

Un photographe se doit d’avoir une page Instagram, c’est ce que l’on m’a toujours dit. Qu’à cela ne tienne ! En quelques clics me voici donc en train de réseauter à tout-va. Mais c’est le résultat de la manœuvre qui laisse songeur. Pour exemple nous avons Dave Grohl et les Foo Fighters (live au Bataclan le 5/12/2002), un score de 31 sur mon compte contre 1900 sur un re-post (c’est limite vexant). Ou encore Chris Cornell (1964-2017), portraituré à Los Angeles le 10/03/2005, 26 pour moi contre 835… La plupart es images sont taguées #danielmielniczekphotography. C’est déjà ça.

Ci-dessous de gauche à droite : Tom Morello et Audioslave (live aux Fields of Rock le 18/06/2005) posté par un fan directement sur son compte. Tool, mon record, ce n’est pas un re-post mais un enthousiasme de circonstance lié au Covid et au port du masque (live au Zénith de Paris le 10/12/2006). Et les bons scores de Poison Ivy et the Cramps (live au Zénith de Paris le 11/03/1995), Julie Delpy à Paris (live au Nouveau Casino le 5/06/2003), et enfin Cristina Scabbia en studio à Milan (le 16/01/2006) pour la cover story Lacuna Coil du Hard’n’Heavy n°120.

Pour résumer cela fait quatre ans que ce site est en ligne sous sa forme actuelle et peut-être autant pour le compte Instagram. Muni des stats fournies par l’hébergeur, j’ai fait mes petits calculs et les chiffres sont formels : 7,5 visites annuelles. Moins d’une par mois! C’est la moyenne pour Instagram comme site référent. Question visibilité, ça se pose là ! Toutes choses égales par ailleurs…


Voir également : « Tool »