Port-Vendres et Collioure en pays Catalan.

Par monts et par vaux sous un doux soleil d’hiver. Une petite virée en Catalogne, dans le département des Pyrénées-Orientales, à Port-Vendres puis à Collioure. Deux petites villes de bord de mer, distantes de quelques kilomètres seulement, mais avec deux identités bien distinctes. L’une, plutôt authentique en lien avec la mer, et l’autre plus « Glamour » ayant depuis belle lurette fait une croix sur la pêche à l’anchois. À Port-Vendres la vie tourne autour de la « Gare Maritime » et du bassin portuaire. Entre commerce, pêche et plaisance, Port-Vendres accueille parfois d’énormes cargos, qui une fois à quai, semblent réduire la ville à la taille d’une maquette.

Collioure de son côte, met à profit sa situation géographique et son patrimoine. Avec comme toile de fond les contreforts de Pyrénées, ses plages au cœur du village et quelques bâtiments  historiques dont le « Château Royal » et l’église « Notre-Dame des Anges », Collioure a pris le tournant du tourisme et ambitionne de devenir le « St-Trop » de la côte Vermeille. Comme dans tous les spots touristiques du Midi, l’affluence risque de transformer la ville en galerie marchande à ciel ouvert. Très joli, le centre est jalonné de galeries et de boutiques où rivalisent les artistes, les marchands d’huile d’olive ou de savonnettes.


Voir également : « Hors Saison », « Domaine Danjou-Banessy ».