Île Sainte Lucie.

Septembre 2020.

Dans l’Aude. Peu après Narbonne et juste avant d’entrer dans Port-la-Nouvelle. L’île Sainte Lucie, une langue de terre dans l’Étang de l’Ayrolle, bordée d’anciens salins. Une longue ballade le long du canal de la Robine sous un très gros soleil d’été. Un coin sauvage à l’entrée d’une petite ville industrielle.


Avril 2021.

Retour sur l’île quelques mois plus tard. Pour une seconde promenade on peut laisser de côté le chemin de halage, qui forme une digue entre le canal et l’étang, gravir la colline au cœur de l’île, profiter de la vue depuis la pinède. Dans le lointain, on devine Narbonne et Gruissan.


Voir également « les Orpellières », « Gruissan ».