Sète, à fleur d’eau.

Sète et la Mer. Le Port, les marins, la pêche, la criée. Les rivages de l’étang de Thau et les histoires de coquillages. Sète est une ville portuaire du sud-est de la France, située dans l’Hérault en Occitanie. Elle est bordée au nord par l’étang de Thau et au sud par la mer méditerranée. Construite en grande partie autour du mont Saint-Clair et sillonnée de canaux, Sète est aussi appelée la « Venise du Languedoc ». Du sommet du mont Saint-Clair comme du Quartier-Haut on découvre la ville en contrebas. Sur les hauteurs, le cimetière marin abrite la tombe de Paul Valéry.


Retour de pêche à la criée de Sète.

En fin de journée, un à un, les bateaux rentrent au port avec la pêche du jour. Les marins finissent le tri sur le quai, avant d’envoyer leurs prises à la criée. La journée de travail achevée les bateaux de pêche sont amarrés dans le vieux port, au cœur de la ville.


L’étang de Thau.

De Mèze à Bouzigues, en passant par le port ostréicole du Mourre Blanc, on élève des coquillages. Huîtres et moules. Les pontons et le bric-à-brac contribuent largement au charme de l’endroit. Avec les beaux jours, certains producteurs proposent leurs produits à la dégustation, directement de l’étang à l’assiette, comme Romain Dupuy et sa guinguette « les Demoiselles Dupuy ».

Sur l’étang de Thau, l’activité principale est l’aquaculture, et l’élevage des fameuses huîtres de Bouzigues. Au nord de l’étang s’étendent des vignobles, on y produit le Picpoul-de-Pinet, un vin blanc sec produit à partir d’un cépage local.


et… quelques « cartes postales ».

Quelques clichés de la ville et de l’étang de Thau. Par exemple, la Pointe des Onglous à l’ouest du plan d’eau, offre une vue panoramique sur l’étang avec le mont Saint-Clair à l’horizon, et dont le petit phare marque l’embouchure du Canal du Midi.


Voir également : « Hors saison », « Les Huîtres de Bouzigues ».