Beyoncé & Jay-Z

Ain’t no Business like Show Business : une affaire de VRP

Destiny’s Child. Le 16 mai 2002 à Bercy

Un troisième album qui cartonne pour Beyoncé et ses copines. Une tournée mondiale pour en assurer la promo et enfoncer le clou. En concert, les musiciens ne sont pas à l’honneur, en retrait mais sur scène avec les chanteuses. Musicalement ce RnB est très loin du Rhythm and Blues, mais quand on coupe le son, on est quelque part entre Labelle et Tina Turner dans une émission « Soul Train ». Pas assez lisse pour un bon business plan.

Jay-Z

Jet privé et survêtement. Le 15 janvier 2003. Reebok présente les baskets « Jay-Z » à l’aéroport du Bourget, en présence de l’artiste-commis-voyageur, et de Mc Solaar, homme sandwich pour l’occasion. Bien évidement, on se dit que l’on aurait mieux fait de rester au chaud tout en s’interrogeant sur le bilan carbone de cette petite fête.

Beyonce, Kelly et Destiny’s Child

Le 6 octobre 2003. Kelly Rowland en solo à l’Olympia. Maîtrise incontestable de la moue et du déhanchement sur des chorégraphies improbables. Le 12 novembre 2004. Photocall Destiny’s Child au Ritz, place Vendôme. Shazam! Nouveaux nez pour tout le monde ou presque! C’est le genre d’évènement qui vous permet de côtoyer des individus qui pratiquent la photographie, perchés sur des escabeaux, surtout lorsqu’ils sont installés au premier rang. Le 28 mai 2005. Concert de Destiny’s Child à Bercy. Une heure de retard… Ça donne des envies de cigarettes. Après une prise de bec animée avec le tourman (haut, large et très épais) des divas, sur les conseils pleins de sagesse de Marion, l’attachée de presse de Sony, j’écrase ma clope et j’assiste au « concert » sans musiciens des « Barbie Dolls » du RnB… Le tout en partenariat avec McDonald’s.

Pass photo pour la tournée de Destiny's Child 2005

A propos de l’auteur Daniel Mielniczek

Photographe Freelance