L’Embouchure du Grand-Rhône.

À Port-Saint-Louis-du-Rhône, à la limite orientale de la Camargue, le plus marquant, c’est la vue ! Cheminées, raffineries et éoliennes rivalisent pour capter l’attention du visiteur. À ce stade, un rayon de soleil n’arrangerait pas grand chose. Et puis la chaleur risquerait d’alourdir le subtil parfum d’hydrocarbure qui plane sur le Golfe de Fos-sur-Mer.

Tout le charme de la Provence… Voici une liste non exhaustive des activités que propose Port-Saint-Louis-du-Rhône. Tout d’abord, on peut y faire ses courses en cargo, et ça, ce n’est pas rien. On peut y garer la vieille rame de TER dont on ne se servira plus (penser à réserver). On peut également y garer son voilier, et tous les rêves de tour du monde qui vont avec, dans le plus grand « port à sec » de l’hexagone. On peut faire la tournée des guinguettes fantômes (penser à emmener des bières). Les spots pour la pêche à la ligne ne manquent pas et les amateurs de panoramas grandioses seront comblés, il n’y a que l’embarras du choix !


Voir également : « Hors Saison ».