Chili. Janvier 2010

Retour au Chili, très au Sud. Si j’ai bien compris l’histoire, le propriétaire n’a pas trop goûté le projet de réforme agraire de Salvador Allende. Colère ou caprice ? À l’idée de redistribuer ses terres, il a préféré virer tout le monde, planter ses bateaux dans le sable, et laisser pourrir l’ensemble. Au diable les moutons !


Sur ce site : « Voyage dans le cône sud de l’Amérique Latine »